Groupe scolaire Notre-Dame-de-Fatima

Couronne NDF

Découvrir l’oraison

« Promettez-moi de faire chaque jour un quart d’heure d’oraison,

et moi, au nom de Jésus-Christ, je vous promets le Ciel. »

(sainte Thérèse d’Avila)

C’est pour permettre à cette promesse de se réaliser que l’école Notre-Dame-de-Fatima propose cette année à ses collégiens de découvrir l’oraison. Vous le savez, qui dit carême dit livret ! Et celui de cette année permettra d’entrer dans la belle liturgie de la sainte Église, si riche durant ces quarante jours.

Chaque jour, l’évangile de la messe, suivi de deux ou trois questions pour en comprendre la substance, quelques points de réflexion, une résolution et une phrase à garder dans son cœur. Le tout illustré par un beau tableau.

À la fin du livret, un petit mode d’emploi.

L’oraison est un fabuleux trésor. Il doit se partager. Alors, n’hésitez pas à faire connaître ce livret (et à nous dire s’il vous a aidé) !

Prier, c’est donner du temps à Dieu !

P. Jérôme

L’oraison, un cœur à cœur avec Dieu

Qu’est-ce que l’oraison ?

Ce mot, un peu mystérieux, signifie tout simplement : prière. C’est la PRIÈRE PAR EXCELLENCE, non pas faite de phrases écrites dans un livre ou apprises par cœur, mais qui vient de notre simple PRÉSENCE silencieuse devant Dieu et qui permet un vrai CŒUR À CŒUR

Je me mets à genoux devant Lui car je sais qu’Il est là et je me sais aimé par Lui. Je Le regarde et, moi aussi, je L’aime.

En faisant cela, j’apprends à me tenir en SILENCE devant le Tout-puissant, à Lui ABANDONNER ma vie et à Le LAISSER AGIR. J’apprends aussi à offrir du temps à Dieu, par amour, sans rien demander ni rien attendre en retour.

Je ne RESSENS rien ? Ce n’est pas grave, puisque je ne suis pas là pour sentir quelque chose mais bien pour tenir compagnie à mon Seigneur. S’Il me fait sentir Sa présence, je Le remercierai. Mais si je ne la sens pas, je Le remercierai tout de même de me faire la grâce d’être à ses côtés.

Je suis DISTRAIT ? Alors, tout doucement, je dirai à mon cœur de revenir près de mon Dieu et de Lui tenir compagnie. Je regarderai à nouveau le tabernacle ou le crucifix. Je pourrai aussi reprendre ma lecture qui m’aidera certainement à penser à Dieu.

Et si je devais expliquer en peu de mots à mon ami ce qu’est l’oraison, je lui dirai : PRÉSENCE de DIEU et pour DIEU – dans le SILENCE – avec FIDÉLITÉ.

Lire d'autres articles

La dictée

Mal-aimée de l’Éducation Nationale et, souvent, des élèves, la dictée n’en est pas moins l’un des trésors les plus précieux et utiles de la boîte à outil de la maîtresse. À une condition seulement : savoir s’en servir !

Lire l'article »