Groupe scolaire Notre-Dame-de-Fatima

Les enseignants livrent leurs secrets 

n°1

Nous y sommes tous allés… Et pourtant, pour les parents, obligés de laisser leurs enfants au portail, une école reste un mystère. Quels ingrédients la maîtresse a-t-elle donc en sa possession pour concocter sa recette miracle et nourrir tous ces esprits affamés ?

C’est ce que nous souhaitons vous faire découvrir cette année. 

 


 

« Vous dites : “on n’apprend pas en s’amusant” et moi je réponds : on n’apprend qu’en s’amusant. L’art d’enseigner n’est que l’art d’éveiller la curiosité des jeunes âmes pour la satisfaire ensuite ; et la curiosité n’est vive et saine que dans les esprits heureux. Les connaissances qu’on entonne de force dans les intelligences les bouchent et les étouffent. Pour digérer le savoir, il faut l’avoir avalé avec appétit. » 

Félix Ravaisson, philosophe (1813-1900)

 

La dictée en CM

Ah… la fameuse dictée !

Mal-aimée de l’Éducation Nationale et, souvent, des élèves, la dictée n’en est pas moins l’un des trésors les plus précieux et utiles de la boîte à outil de la maîtresse. À une condition seulement : savoir s’en servir !

Voici comment nous préparons une dictée et comment les élèves acquièrent de bons réflexes en orthographe grammaticale et d’usage.

  1. Le texte est d’abord lu une première fois par l’instituteur. Les élèves peuvent ainsi découvrir le sujet et imaginer la scène. 
  2. À la seconde lecture, le texte est décortiqué. Les mots nouveaux ou difficiles sont écrits au tableau ou épelés. Le travail s’effectue également sur la nature des mots afin d’expliquer une orthographe difficile ou certains accords.
  3. Puis vient le moment, redouté par certains, de la dictée elle-même. Pour apprendre à bien se relire et à réfléchir, nous leur demandons, à chaque phrase, de souligner les verbes conjugués et d’indiquer les sujets. Une flèche vient ensuite relier le sujet au verbe ; l’accord se fait naturellement. Puis, les élèves entourent les déterminants pluriels et mettent une flèche jusqu’à la fin des noms et des adjectifs.
  4. Arrive enfin la relecture finale ! Chacun donne toute son attention aux liaisons.

Plus l’année avance, moins ils sont aidés ; l’habitude de cette méthode de réflexion et de relecture s’installe. Les progrès sont visibles après quelques semaines et recevoir une bonne note accompagnée de bons points est une vraie joie, bien méritée !

Lire d'autres articles

La dictée

Mal-aimée de l’Éducation Nationale et, souvent, des élèves, la dictée n’en est pas moins l’un des trésors les plus précieux et utiles de la boîte à outil de la maîtresse. À une condition seulement : savoir s’en servir !

Lire l'article »